Veuillez confirmer que vous souhaitez supprimer votre compte

Ki Bo-bae

La Corée du Sud domine la discipline du tir à l’arc féminin aux Jeux Olympiques depuis une génération entière: le sacre de Ki Bo-bae aux Jeux de Londres 2012 est ainsi le septième en huit éditions des Jeux à l’épreuve individuelle. Ki contribue également aux victoires par équipes de son pays aux Jeux de Londres 2012 et Rio 2016, soit les septième et huitième sacres consécutifs pour l’équipe de Corée du Sud. Elle devient N°1 mondiale en 2011 à l’arc classique, juste à temps pour sa première apparition aux Jeux Olympiques. Favorite à Londres, elle bat tour à tour Rand Al-Mashhadani, Yekaterina Timofeyeva, Ren Hayakawa, Ksenia Perova et Khatuna Lorig pour se hisser jusqu’en finale, qu’elle dispute face à la Mexicaine Aída Román. Au cours d’un duel extrêmement serrée, les deux archères marquent huit points chacune. Les flèches de Ki étant légèrement plus proches du centre, c’est elle qui décroche la médaille d’or. Quelques jours plus tôt, elle et ses coéquipières Lee Sung-jin et Choi Hyeon-ju remportent l’or en équipe, battant les Chinoises pour la troisième fois consécutive en finale. Ki Bo-bae devient championne du monde en 2015 mais ne parvient pas à conserver sa couronne olympique aux Jeux de Rio 2016, s’inclinant en demi-finale devant sa compatriote Chang Hye-jin. Elle se rattrape en battant Alejandra Valencia dans le match pour la médaille de bronze et en aidant la Corée du Sud à conserver son titre à l’épreuve par équipes. Ki est ambassadrice de Wisdom For Change, une organisation qui vient en aide aux réfugiés de catastrophes naturelles et qui aide les pauvres à obtenir des combustibles afin de se chauffer l’hiver.

Chargement...
Plus

Ki Bo Bae : Mes temps forts de Rio

Les meilleurs moments des Jeux Olympiques d'été 2016.

Replay de Rio - Tir à l'arc

Les moments clés du Tir à l'arc dans une playlist.

Chargement...

Explorez