Les détails les plus fins du Short-Track à Lausanne 2020

Tout ce que vous devez savoir sur le Short-Track avant les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’Hiver de janvier prochain.

Le Short-Track, ou patinage de vitesse sur piste courte, est aussi excitant que frénétique.

Le départ est crucial, puisque chaque virage serré peut constituer un moment charnière pour déterminer le vainqueur.

Le premier à franchir la ligne d’arrivée gagne. Mais beaucoup de choses peuvent mal tourner sur 500 ou 1000 mètres.

À Lausanne 2020, des médailles d’or seront distribuées sur 500 et 1000 mètres, chez les femmes et chez les hommes.

Il y aura aussi le Relais Mixte des CNO. Vous pouvez faire défiler la page pour en savoir plus sur chaque épreuve. Elles seront toutes diffusées en direct sur Olympic Channel en janvier.

Comment regarder le Short-Track aux Jeux Olympiques de la Jeunesse

Olympic Channel retransmettra 300 heures des épreuves durant les 13 jours de compétitions de Lausanne 2020, avec une chaîne dédiée aux JOJ d’Hiver disponible sur olympicchannel.comYouTube et les appareils connectés tels que Amazon FireApple TVAndroid TV et Roku.

Il y aura une émission quotidienne en direct, pleine d’action, avec des informations, des highlights, des histoires et des interviews dans un format divertissant et interactif. Elle sera diffusée sur FacebookTwitter et olympicchannel.com. Il y aura également un Podcast Olympic Channel quotidien, avec des interviews instructives avec des personnalités du monde olympique.

Les fans pourront aussi suivre la couverture d’Olympic Channel sur FacebookTwitterInstagram et YouTube pour en apprendre plus sur les événements, tandis qu’un calendrier complet des événements – y compris les détails de la diffusion en ligne – pourra être trouvé ici.

Lieu et dates du Short-Track

Le short-track se déroulera à la patinoire Malley du 18 au 22 janvier à Lausanne 2020.

Les détails les plus fins

Il faut aller le plus vite possible sur une patinoire de 60x30m. La piste ovale de, précisément, 111,12 mètres signifie qu’il faut faire moins de cinq tours, plus féroces les uns que les autres, pour une course de 500 mètres.

Cela équivaut à seulement neuf tours dans une course qui dure moins d’une minute. Il est donc essentiel d’obtenir une position avantageuse dès le départ.

Les patineurs se transforment en sprinters au coup d’envoi. Ces quelques sept pas du départ se font en moins de trois secondes et jouent un rôle crucial dans le premier virage.

Avec des concurrents à quelques centimètres les uns des autres alors que la vitesse atteint les 50 km/h, les collisions sont très fréquentes.

Par conséquent, des règles strictes sont en place. Si vous les défiez, vous risquez la disqualification.

Les collisions et les chutes sont fréquentes en short-track
Les collisions et les chutes sont fréquentes en short-trackLes collisions et les chutes sont fréquentes en short-track

Qu’est-ce qui peut entraîner une disqualification ?

La lutte constante pour la première position peut entraîner une grande variété de pénalités. Les patineurs risquent la disqualification s’ils gênent un concurrent en le bloquant, le poussant ou le faisant trébucher intentionnellement.

Les patineurs ne doivent pas se déplacer à l’extérieur de la piste désignée, ni modifier leur parcours lorsqu’ils se dirigent vers la ligne d’arrivée. Ils doivent rester en ligne droite à partir du dernier virage et de ne pas dévier de cette ligne droite pour empêcher un adversaire de passer.

Par conséquent, il est essentiel de prendre la ligne intérieure, car ceux qui veulent dépasser doivent prendre une ligne plus large.

Il y a un arbitre et des arbitres assistants qui déterminent si une infraction a eu lieu.

Un nouveau départ peut être annoncé. Les officiels font également attention à observer s’il n’y a pas eu de faux départ. Chaque patineur ne peut en commettre qu’une seule fois avant d’être disqualifié.

Comment les compétitions sur 500 et 1000m fonctionnent ?

Après les qualifications, les concurrents, femmes et hommes, du 500 et du 1000m prennent part à quatre quarts de finale comprenant quatre patineurs dans chaque série.

Le premier et le second atteignent les demi-finales A et B. Le troisième et le quatrième rejoignent les demi-finales C et D.

À partir de là, le premier et le second patineur des demi-finales A et B atteignent la Finale A – où les médailles sont décidées.

Avant cela, le troisième et le quatrième patineur des demi-finales A et B sont alignés sur la Finale B, alors que le premier et le second patineur des demi-finales C et D rejoignent la Finale C. Les troisièmes et quatrièmes concurrents des demi-finales C et D disputent la Finale D.

Qu’est-ce que le Relais Mixte des CNO ?

Huit équipes composées de quatre patineurs – tous de nations différentes – disputent le Relais Mixte des CNO.

La course de relais sur 3000m suit la séquence : femme, homme, femme, homme.

En commençant par les demi-finales, les premières et secondes équipes des deux séries atteignent la Finale A et ont une chance de remporter la médaille d’or.

Les troisièmes et quatrièmes équipes disputent la Finale B.

Le programme du Short-Track à Lausanne 2020

Samedi 18 janvier

11h – 14h30 – 1000m Femmes/Hommes

Lundi 20 janvier

13h – 16h – 500m Femmes/Hommes

Mercredi 22 janvier

10h – 11h15 – Relais Mixte des CNO

Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la avec vos amis !