Qualification Olympique de la Boxe pour Tokyo 2020 : Tout ce que vous devez savoir

Découvrez où, quand et comment les boxeurs réserveront leurs places pour les prochains Jeux Olympiques.

Suite à la décision du Comité International Olympique de suspendre l’Association Internationale de Boxe (AIBA), le Groupe de Travail sur la Boxe Olympique a été créé pour présenter ce sport aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

La décision a été prise selon les recommandations Commission d'Enquête du CIO en novembre 2018, sur les préoccupations concernant l’AIBA dans les domaines de la finance, de la gouvernance, de l’éthique, et de l’arbitrage et des jugements.

Le Groupe de Travail sur la Boxe Olympique a également mis au point un nouveau système de qualification pour les Jeux Olympiques, avec cinq tournois de qualification décidant qui ira à Tokyo.

Faites défiler la page pour obtenir tous les détails sur ces épreuves de qualifications, quels athlètes sont à surveiller, et tout ce qui se trouve entre les deux !

EXPLICATION: Comment les boxeurs peuvent se qualifier à Tokyo 2020

EXPLICATION: Comment les boxeurs peuvent se qualifier à Tokyo 2020

Dates des tournois de qualifications de boxe pour Tokyo 2020

Afrique : DAKAR, Sénégal, 20-29 février 2020

Site : Centre International des Expositions de Dakar, Diamniadio

Asie/Océanie : AMMAN, Jordanie, 3-11 mars 2020

(Déplacé de Wuhan en février en raison de l'épidémie de coronavirus)

Europe : LONDRES, Grande-Bretagne, 14-24 mars 2020

Site : Copper Box Arena, Parc Olympique de la Reine Elizabeth

Amérique : BUENOS AIRES, Argentine, 27 mars-3 avril 2020

Site : CeNARD High-Performance Athletics Training Centre

Monde : PARIS, France, 13-20 mai 2020

Site : Grand Dôme, Villebon-sur-Yvette

Le dernier rendez-vous mondial de Paris offrira une seconde chance aux athlètes de se qualifier, et ne sera donc ouvert qu’aux boxeurs ne s’étant pas encore qualifiés après les épreuves continentales.

Les catégories de poids en lice dans les tournois de qualifications de boxe pour Tokyo 2020

Les hommes s’affronteront dans huit catégories de poids :

· Poids Mouches (52kg)

· Poids Plumes (57kg)

· Poids Légers (63kg)

· Poids Welters (69kg)

· Poids Moyens (75kg)

· Poids Mi-Lourds(81kg)

· Poids Lourds (91kg)

· Poids Super-Lourds (+91kg)

Les femmes s’affronteront dans cinq catégories de poids :

· Poids Mouches (51kg)

· Poids Plumes (57kg)

· Poids Légers (60kg)

· Poids Welters (69kg)

· Poids Moyens (75kg)

La Cruz remporte l'or en boxe poids mi-lourds

La Cruz remporte l'or en boxe poids mi-lourds

Améliorer l’égalité entre les sexes et tripler la représentation des boxeuses

Le même nombre de boxeurs s’affrontera à Tokyo 2020, comme c’était déjà le cas quatre ans plus tôt à Rio 2016.

Toutefois, la composition de ces 286 athlètes va significativement changer.

Dans le cadre de l’engagement du CIO à promouvoir l’égalité des sexes tout en maintenant la qualité de la boxe féminine, les Jeux au Japon mettront à l’affiche 186 hommes et 100 femmes (contre 250 hommes et 36 femmes à Rio), le nombre de catégories de poids pour les femmes passant de trois à cinq.

Six places (quatre hommes et deux femmes) ont été réservées pour le pays hôte, le Japon, tandis que huit autres places (cinq hommes et trois femmes) ont été attribuées à la Commission Tripartite d’Invitation.

Taylor remporte la première épreuve de boxe chez les dames

Taylor remporte la première épreuve de boxe chez les dames

Les athlètes à surveiller : Li Qian, Lauren Price, Julio de la Cruz

La Chine est le poids lourd de la boxe féminin en Asie. Ce pays a remporté six médailles d’or aux Championnats d’Asie 2019. En tête de l’équipe à domicile, sur les rings de Wuhan, se trouve la vétéran Li Qian, qui a décroché le bronze à Rio 2016 et l’or aux Championnats du Monde 2019.

Ailleurs en Asie, l’Indien Amit Panghal est confiant dans sa course à la qualification pour Tokyo 2020. Le poids mouche masculin a déjà fait ses preuves dans les grands rendez-vous, lui qui a gagné l’argent aux Championnats du Monde et l’or aux Championnats d’Asie.

Le boxeur dans la catégorie des poids moyens David Ssemujju est en mission pour restaurer la fierté de la boxe en ougandaise. Autrefois considéré comme la première nation africaine de boxe, l’Ouganda a perdu de sa superbe dans les années 90. Mais avec la médaille d’argent aux Jeux Africain de David Ssemujju, l’heure de la gloire pour cette nation est peut-être revenue.

Li prend le bronze en boxe poids moyens

Li prend le bronze en boxe poids moyens

En Europe, le meilleur espoir de médaille pour la Grande-Bretagne sera la championne du monde des poids moyens Lauren Price. L’ancienne championne du monde de kickboxing est bâtie pour briller aux Jeux, elle qui a déjà participé à des compétitions internationales de football et de taekwondo.

Chez les hommes, l’Ukrainien Oleksandr Khyzhniak est présenté comme le nouveau Vasyl Lomachenko. Il y a peu de meilleure comparaison en boxe que celle-là. Avec des médailles d’or mondiale et européenne chez les poids moyens, Khyzhniak semble être de la même lignée.

Cuba est synonyme de boxe et, fidèle à sa réputation, les athlètes de cette nation insulaire seront au centre des qualifications américaines.

Le champion olympique des poids légers Julio Cesar de la Cruz tentera de prouver qu’il est toujours au sommet de son art, alors que l’agressif champion du monde des 64kg Andy Cruz espère qu’il pourra démontrer que Cuba produit plus que des maîtres du punch.

Restez en contact avec Olympic Channel pour toutes les mises à jour concernant la boxe en perspective de Tokyo 2020, et assurez-vous d’ajouter cette page à vos favoris pour _connaître les dernières informations_.

Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la avec vos amis !