JOJ Lausanne 2020 : Les Athlètes à voir

Gardez un œil sur ces athlètes de haut-niveau des lors Jeux Olympiques de la Jeunesse d’Hiver de Lausanne, en Suisse.

Il s’agit peut-être des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'Hiver 2020, de nombreux athlètes comptent déjà sur une expérience dans les compétitions séniors.

Nous vous présentons ici quelques uns des grands noms à suivre dans les montagnes de Suisse et de France du 9 au 22 janvier.

Lausanne 2020 sera diffusé en direct sur Olympic Channel, et le programme complet des épreuves – dont les détails sur comment les regarder en ligne – peut être trouvé ici.

Ruka Hirano : La starlette du snowboard

Le snowboardeur japonais Ruka Hirano, n’a aucun lien avec le double vice-champion olympique Ayumu Hirano, mais il semblerait que le jeune homme soit destiné à des succès similaires.

Par coïncidence, le jeune homme de 17 ans est également un spécialiste du halfpipe.

En 2019, il a remporté la médaille d’argent des Championnats du Monde FIS Junior depuis Leysin, sur le même site qui accueillera le halfpipe à Lausanne 2020.

Toutefois, les commentaires devront garder la tête froide, car Kaishu Hirano, petit frère d’Ayumu, participera aussi à la compétition de halfpipe.

Au niveau local, les espoirs seront portés par le Suisse Nick Puenter.

À 17 ans, il a déjà remporté l’or en Big Air et en slopestyle lors du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne 2019 depuis Sarajevo en février dernier, même s’il a déçu lors des Championnats du Monde Junior d’avril.

Ruka Hirano, jeune sensation du snow, veut impressionner à Lausanne 2020

Ruka Hirano, jeune sensation du snow, veut impressionner à Lausanne 2020

Les femmes japonaises ne sont pas en reste et peuvent également viser des médailles, puisque la double championne du monde junior de halfpipe *Mitsuki Ono *leur ouvre le chemin.

Elle est presque toujours au coude à coude avec l’Américaine Tessa Maud – médaillée d’argent par deux fois – dans son optique de succéder à Chloe Kim comme championne des JOJ d’Hiver.

En ski acrobatique, il faut se méfier de Kelly Sildaru, qui aurait dû être candidate à la médaillé à  PyeongChang 2018, mais a dû rater les Jeux à cause d’une blessure au genou.

Pour preuve, l’Estonienne a battu la championne olympique Cassie Sharpe pour devenir la championne du monde de halfpipe en février dernier.

Tout aussi habile en slopestyle, la jeune femme de 17 ans en est également championne du monde junior, vainqueur d’une épreuve de Coupe du Monde et multi-médaillée des X-Games.

Podium Championnats du Monde 2019 de Ski Halfpipe: argent Cassie Sharpe, or Kelly Sildaru, argent Brita Sigourney
Podium Championnats du Monde 2019 de Ski Halfpipe: argent Cassie Sharpe, or Kelly Sildaru, argent Brita SigourneyPodium Championnats du Monde 2019 de Ski Halfpipe: argent Cassie Sharpe, or Kelly Sildaru, argent Brita Sigourney

Zhang Kexin pourrait également être l’une des athlètes à suivre en halfpipe, puisqu’elle a déjà représenté la Chine aux Jeux d’Hiver 2018 et a plusieurs événements de la Coupe du Monde.

La skieuse suédoise de slopestyle et de Big Air Jennie-Lee Burmansson a également connu les joies d’un podium aux X-Games d’Hiver. Elle sera impatiente de prendre part à la compétition après avoir ratée plusieurs mois de la dernière saison à cause d’une blessure.

Surveillez aussi du coin de l’œil Kiernan Fagan en slopestyle et en Big Air, l’Américain ayant terminé sur le podium à plusieurs reprises lors de la Coupe du Monde 2018/19 et s’étant rapidement fait un nom familier.

Tous les yeux sont tournés vers les patineurs artistiques russes

La Russie est au patinage artistique, ce que la neige est aux Alpes Suisses en hiver.

Alors que de nombreuses stars de ce pays ne seront pas présentes à Lausanne, gardez un œil sur Daniil Samsonov– un étudient d’Eteri Tutberidze, qui a couvé et porté Alina Zagitova jusqu’à la gloire olympique à PyeongChang 2018.

Le jeune garçon de 14 ans a terminé troisième de la Finale du Grand Prix Junior en décembre alors que son compatriote et coéquipier Andrei Mozalev, qui sera également de la partie à Lausanne, a pris l’argent.

Le Canadien Stephen Gogolev est également un autre concurrent à la médaille, lui qui a remporté la Finale du Grand Prix Junior il y a 12 mois.

À 15 ans, il était sous la houlette de Brian Orser (qui a guidé Yuzuru Hanyu jusqu’aux titres olympiques en 2014 et 2018), mais a changé pour Rafael Arutunian, l’entraîneur du double champion du monde Nathan Chen, au début de la saison.

You Young semble, elle, la favorite en individuel chez les femmes.

Pour ses débuts en Grand Prix sénior à 15 ans, la Coréenne est devenue la onzième femme à atterrir après un triple Axel en compétition. Elle a ainsi terminé troisième du Skate Canada.

Elle n’a raté le podium de la Finale du Grand Prix que pour une seule place, après avoir terminée quatrième de la Coupe de Chine.

Les ‘3A’ de Tutberidze – Alena Kostornaia, vainqueur de la Finale du Grand Prix, Alexandra Trusova, double championne du monde junior, et Anna Shcherbakova, la toute fraîche championne de Russie – ne seront pas de la partie à Lausanne.

Une autre pupille de Tutberidze sera également absente en la personne de Kamila Valieva, vainqueur de la Finale du Grand Prix junior, tout comme Alysa Liu, championne nationale des États-Unis.

De grands espoirs pour la Lettonie

La Lettonie a au moins deux grands espoirs de médaille à Lausanne.

Traditionnellement forts en sport de glisse, les Lettons placent leurs espoirs dans Gints Berzins, médaillé d’argent dans le relais par équipes des Championnats d’Europe Junior de Luge de janvier dernier, organisés sur la seule piste de St Moritz utilisée pour ces Jeux.

Depuis, Berzins a remporté deux événements de Coupe du Monde Junior pour partager la tête du classement général 2019/20 avec l’Allemand Timon Grancagnolo qui sera encore une fois son principal adversaire.

L’Allemagne sera également parmi les têtes de série en luge féminine avec Jessica Degenhardt, qui mène le classement de la Coupe du Monde Junior devant sa compatriote Merie Fraebel.

Luge | Explication Sportive - Lausanne 2020

Luge | Explication Sportive - Lausanne 2020

La Lettonie espère aussi beaucoup de la skieuse alpine Dzenifera Germane.

À 16 ans, elle emmène le classement de l’Alpecimbra FIS Children Cup, qui est considérée comme le Championnat du Monde U14-U16 non-officiel.

Parmi les anciens vainqueurs figurent des noms comme ceux des championnes olympiques Mikaela Shiffrin, Lindsey Vonn et Janica Kostelic, ce qui augure de bonnes choses.

L’Autriche est toujours une place forte à prendre en compte sur les pistes. L’athlète sur toutes les lèvres répond au nom d’Amanda Salzgeber, fille de la championne olympique Anita Wachter et du vice-champion du monde de slalom Rainer Salzbeger.

La jeune touche-à-tout n’a pas été épargnée par les blessures en 2019, mais il est bien prévu qu’elle participe aux batailles pour les médailles des JOJ.

Pour l’équipe locale, Luc Roduit et Delphine Darbellay font partie de ceux qui espèrent monter sur le podium.

Ski Alpin | Explication Sportive - Lausanne 2020

Ski Alpin | Explication Sportive - Lausanne 2020

Attention à Lukas Weissbacher

Le biathlon se déroule dans la station française de Les Tuffes, là où l’Autrichien Lukas Weissbacher espère briller, lui qui depuis un certain temps déjà tient la dragée haute aux athlètes des compétitions séniors.

Le ski de fond se tient dans la voisine Vallée de Joux, et c’est l’équipe féminine d’Allemagne, remplie de talents, qui figure parmi les favorites.

Helen Hoffmann et Germana Thannheimer ont excellé face à des adversaires plus vieilles lors du Festival Olympique d’Hiver de la Jeunesse Européenne 2019 (EYOF) de février dernier à Sarajevo. Avec une année supplémentaire pour se développer, elles devraient toutes deux se battre pour l’or à Lausanne.

Toujours en ski de fond, l’Américain Will Koch, fils du vice-champion olympique d’Innsbruck Bill, qui a remporté la première médaille olympique US dans ce sport, est également attendu.

  • Biathlon | Explication Sportive - Lausanne 2020

    Biathlon | Explication Sportive - Lausanne 2020

Diego Amaya : Des tropiques à la glace

Le patinage de vitesse colombien sera représenté pour la première fois de l’histoire aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’Hiver par Diego Amaya.

La seule autre représentante de la nation sud-américaine est Maude Crossland en monobob féminin.

Du haut de ses 16 ans, Amaya a réussi sa Coupe du Monde ISU Junior 2019/20 sur 1000m et 1500m. Il espère en faire de même sur le lac gelé de St Moritz.

Il fera face à une forte opposition de la crème de l’Asie avec Yudai Yamamoto, qui emmène la délégation japonaise.

Les Néerlandais pourraient encore une fois dominer la compétition féminine, avec Myrthe de Boer, qui a impressionné dans les deux épreuves de la Coupe du Monde Junior de la saison.

Pendant ce temps, Trinité et Tobago aura le premier concurrent de son histoire aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’Hiver en la personne de la skieuse alpine, basée dans le Massachusetts, Abigail Vieira.

À 17 ans, celle qui prendra part au slalom et slalom géant pourrait devenir la première Olympienne d’hiver pour son pays depuis 20 ans à Pékin 2022.

Quant à Julian Macaraeg, il deviendra le premier Philippin à prendre part part au short-track aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’Hiver, et même le premier représentant de son pays à être aligné aux JOJ d’hiver depuis 2012.

Dans les épreuves féminines, la Slovaque Petra Rusnakova est attendue au tournant, elle qui a décroché l’or au Festival Olympique de la Jeunesse Européenne de l’an dernier en 500m et 1000m, ainsi que l’argent sur 1500m.

Mais la Corée du Sud sera la nation à battre après qu’elle ait remportée cinq des six titres en short-track au programme de Lillehammer il y a de ça quatre ans.

Les espoirs norvégiens

La Norvège est sans conteste le pays qui a connu le plus de succès aux Jeux Olympiques d’Hiver lors des dernières éditions. Et il semblerait que son futur soit entre de bonnes mains.

Pour le Combiné Nordique à Les Tuffes, Gyda Westvold Hansen tentera de faire mieux que sa médaille d’argent des Championnats du Monde Junior de Combiné Nordique 2019.

Du côté des hommes, de grandes choses sont attendues de la part du skieur acrobatique Tevje Skaug, qui effectuera vrilles et sauts périlleux au Villars Winter Park.

Les favoris à la glisse de Lausanne 2020

Le Bobsleigh, la luge et le skeleton se dérouleront sur la seule piste durable au monde, à St Moritz, qui est construite à la main à chaque mois de novembre.

Viktoria Cernanska est en pole position pour prendre l’or en monobob féminin pour la Slovaquie, elle qui a remporté les Omega Youth Series 2019.

La Russie retrouvera sûrement le chemin des médailles en luge, où le duo Mikhail Karnaukhov et Lurri Chirva ont remporté la Coupe du Monde Junior 2018/19.

Les Allemands Elisabeth Schroedl et Lukas David Nydegger seront les favoris pour l’or en skeleton, qui ont tous deux décroché l’or lors des Omega Youth Series 2018/19 depuis St Moritz.

Nydegger a également pris part à la Coupe d’Europe, qu’il a terminé sur le podium.

Les supporters suisses auront de quoi se réjouir quand ils verront le héros local Fabian Gisler apparaitre au sommet de la piste de monobob. Le jeune Suisse tire sur tous les fronts, et a enregistré deux succès et une seconde place pour ses premières Omega Youth Series en 2019.

Bobsleigh | Explication Sportive - Lausanne 2020

Bobsleigh | Explication Sportive - Lausanne 2020

Roi et Reine des pierres

L’histoire de la meneuse du curling canadien Emily Deschenes est celle d’un rêve qui se réalise.

La résidente d’Ottawa n’avait que sept ans lorsqu’elle a regardé les Jeux Olympiques d’Hiver canadiens de Vancouver.

Après 10 minutes de visionnage du curling, elle savait ce qu’elle voulait faire de sa vie. Une star en devenir de ce sport était née.

À Lausanne 2020, elle espère bien faire grimper son équipe sur la plus haute marche du podium.

L’un des sports d’hiver les plus populaires en Grande Bretagne est le curling, une discipline où Jamie Rankin est considéré comme l’un des plus grands espoirs au monde.

Il est le fils de la championne olympique de curling à Salt Lake City 2002 Janice Rankin, et il prendra part à la compétition de curling en équipes mixtes.

Curling | Explication Sportive - Lausanne 2020

Curling | Explication Sportive - Lausanne 2020

Où regarder

Olympic Channel retransmettra 300 heures des épreuves durant les 13 jours de compétitions de Lausanne 2020, avec une chaîne dédiée aux JOJ d’Hiver disponible sur olympicchannel.comYouTube et les appareils connectés tels que Amazon FireApple TVAndroid TV et Roku.

Il y aura une émission quotidienne en direct, pleine d’action, avec des informations, des highlights, des histoires et des interviews dans un format divertissant et interactif. Elle sera diffusée sur FacebookTwitter et olympicchannel.com. Il y aura également un Podcast Olympic Channel quotidien, avec des interviews instructives avec des personnalités du monde olympique.

Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la avec vos amis !