Prochainement

Lecture dans… 5 secs Pause

Slater défend les vagues artificielles des critiques

"Ne venez pas et ne les surfez donc pas. Ça ne me dérange pas".